• Mamans, ne baissez pas les bras !

    MAMANS, NE BAISSEZ PAS LES BRAS !

    Mamans, ne baissez pas les bras ! Bonjour, je m’appelle Lori. 

    Everyday Truth " est un blog consacré à nous aider, nous les parents, à reconnaître et profiter chaque jour dans nos vies de  moments que nous pouvons utiliser pour enseigner les voies de Dieu à nos enfants.

    L'étincelle de mon blog Everyday Truth " est né de mes efforts de trouver du temps pour enseigner à mes enfants la Parole de Dieu au milieu d’une vie remplie d’une multitude d’autres choses.

     

     

    MAMANS, NE BAISSEZ PAS LES BRAS !

    Mamans, ne baissez pas les bras ! Bonjour, je m’appelle Lori. 

    Everyday Truth " est un blog consacré à nous aider, nous les parents, à reconnaître et profiter chaque jour dans nos vies de  moments que nous pouvons utiliser pour enseigner les voies de Dieu à nos enfants. Nous avons tous une vie bien remplie. Je suis la maman de deux jeunes filles actives. Je suis à la fois chauffeuse, cuisinière, mère au foyer et épouse. Avec mon mari, nous sommes bien occupés avec l'école, le travail, l’église, les scouts et leurs sports. Je suis sûre que votre vie ressemble beaucoup à la mienne. 

    L'étincelle de mon blog Everyday Truth " est né de mes efforts de trouver du temps pour enseigner à mes enfants la Parole de Dieu au milieu d’une vie remplie d’une multitude d’autres choses. Un jour, je suis tombée sur ces versets dans Deutéronome : 

      Les commandements que je te donne aujourd'hui seront dans ton cœur. Tu les répéteras à tes enfants; tu en parleras quand tu seras chez toi, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Tu les attacheras à tes mains comme un signe et ils seront comme une marque entre tes yeux.Tu les écriras sur les montants de la porte de ta maison et sur les portes de tes villes.    (Deut. 6:6-9)

    J’ai compris que Dieu ne veut pas que nous essayons de trouver seulement une demi-heure chaque jour pour parler de Lui à nos enfants. Il veut tellement faire partie de notre vie et que nous puissions enseigner à nos enfants les principes de la vie chrétienne peu importe là où nous sommes  – dans la voiture, autour d’un repas, avant d'aller au lit, etc. – tout au long de la journée.

    Ma fille aînée avait un match de foot hier soir. Nous avons vécu quelques jours très chargés cette semaine et ma plus jeune fille a été moins séduite par l'idée de finir le week-end en assistant au match de football de sa sœur. Nous étions tous très fatigués après plusieurs soirs où nous nous sommes couchés beaucoup plus tard que d’habitude et  je savais qu'elle était fatiguée, un état qui, en ce qui la concerne, ne favorise pas les bons choix.

    Cependant, hier soir j'ai regardé ma fille cadette faire quelque chose qu'elle n’était pas obligé de faire. Alors que je regardais le match joué par ma fille aînée, j’ai détourné mon regard pour voir ce que faisait ma fille cadette et j’ai vu qu’elle jouait avec d’autres enfants. En regardant de plus près, j'ai réalisé que ce n'était pas une scène heureuse. Une fille avait été mise à l’écart par les autres.

    J'ai continué à observer ce qui se passait réellement afin de voir comment les choses allaient tourner. À un moment donné, j'ai entendu ma fille cadette dire, "C'est OK. Elle peut jouer." Ses mots ont été ignorés par les deux autres filles. J’ai continué à regarder et ma fille cadette s'est tue pendant plusieurs minutes devant le refus de son geste des autres filles. Je me demandais si elle allait tenter à nouveau de réintégrer cette fille ou si elle se contenterait d’avoir essayé et échoué.

    Après quelques minutes, j'ai entendu ma fille dire, Je sais comment nous pouvons l’inclure dans notre jeu ". Elle a expliqué son idée, et les deux autres filles ont  acquiescé. En un rien de temps les quatre filles jouaient avec bonheur.

    Quand j'ai mis ma fille au lit ce soir-là, je l’ai complimentée sur sa façon d’avoir veillé à ce que l'autre jeune fille ait été incluse. Tu as vu tout ça ? " me demanda-t-elle.

    Pendant le temps d’échange entre les quatre filles, j'ai pensé que ma fille savait que je regardais. J'ai supposé que mon observation était l'une des raisons pour lesquelles elle avait choisi de faire ce qui était bien, c’est-à-dire le bon choix, mais elle ne savait pas que j’avais à ce moment-là mon œil sur elle. Elle a fait le bon choix simplement parce que c'était la bonne chose à faire.

    Mamans, ne baissez pas les bras !

    Cet incident m'a rappelée que c'est notre objectif, celui d’enseigner à nos enfants de faire le bon choix, de faire ce qui est juste, même quand personne ne regarde. C'est notre objectif de leur apprendre à vivre selon la Parole de Dieu même quand nous parents, nous ne sommes pas là pour surveiller. C'est notre objectif de les aider à faire les bons choix lorsque nous sommes avec eux afin qu'ils puissent faire les bons choix mêmes lorsque nous ne sommes pas là.

    Depuis que mes filles étaient petites, nous leur avons toujours conseillées de ne pas écarter un autre enfant de leur jeu sans raison. Nous avons souvent parlé de l’état dans lequel nous serions si nous  étions nous-mêmes laissés de côté. Nous avons parlé de la façon dont Dieu aime chacun d'entre nous et attend que nous montrions son amour aux autres. Certains jours, je me suis demandée si mes filles m’écoutaient.

    Mais hier soir, j'ai pu voir les fruits de toutes mes paroles, de tous mes encouragements, et me suis souvenue de toutes les fois où j’avais obligé mes filles à inclure d’autres enfants dans leur jeu. J'ai pu voir ma petite fille prendre une décision mature. J'ai pu la voir persévérer dans ce qui était droit, même quand sa première tentative a échoué. J’ai eu le privilège de la voir vivre les paroles de Galates 6.9 :

    " Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne relâchons pas. "

    Donc, aujourd'hui, je veux vous encourager à continuer à parler à vos enfants. Continuez à leur apprendre ce qui est bon et juste. Continuez à le répéter autant de fois que nécessaire pour faire pénétrer le message. Parce qu'un jour, quand vous y attendrez le moins, un jour, lorsque vos enfants ne sauront même pas que vous regardez, ils préserveront dans le bien. Ils feront le bon choix, tout simplement parce que c'est la bonne chose à faire. Ils vivront les enseignements que vous leur avez enseignés et cela, même si personne ne regarde.

    Et ils le feront parce que vous avez persévéré dans l'enseignement de ces leçons.

    Chère Maman, ne baissez pas les bras lorsque vous ne voyez pas les fruits de votre enseignement tout de suite. N’y va-t-il pas des domaines dans votre vie où Dieu a dû user de patience avec vous parce que vous avez mis du temps à comprendre Ses voies ? Accrochez-vous à cette promesse de Dieu :

    " …vous moissonnerez…si vous ne vous lassez pas de faire le bien et si vous ne relâchez pas d’enseigner à vos enfants de faire le bien aussi. " (Gal. 6.9) 

     

    Merci à Lori de nous avoir donnés l'autorisation de traduire et publier cet article : 

    " Be Persistent in Teaching "

     Vous aimerez aussi :

    Mamans, ne baissez pas les bras !

     

     

     La Beauté d'une Maman

     

    « Une Fleur pour MamanMamans, ne baissez pas les bras ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :