• Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

    CONNECTER LE CŒUR DE L'ENFANT A DIEU (1) 

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

     Nous connaissons tous la théologie : Dieu est omniprésent.

    Mais son amour et sa puissance règnent-ils réellement dans vos classes ? C’est un endroit joyeux où les enfants trouvent des ponts pour entrer dans une intimité profonde et sincère avec Lui ?

    Même si j’ai vu beaucoup de bonnes choses se produire pendant de nombreuses années entant que coordinatrice et monitrice de l’école du dimanche, j’ai commencé à réaliser que je ne pouvais pas dire que beaucoup d’enfants expérimentaient vraiment le Seigneur d’une façon profonde et transformante.

    Ils connaissaient beaucoup sur Lui, mais est-ce qu’ils le connaissaient ? Petit à petit, je suis devenue désespérée et fatiguée ! Puis en 2009, Dieu se révéla.

    Dans cet article en 2 parties, basé sur mon enseignement de novembre 2017 pour la Matinée Monos-Connexion, je veux vous parler de ces ponts que j’ai appris à construire pendant des années qui conduisent les enfants dans une connexion profonde avec le cœur de Dieu.

     

    CONNECTER LE CŒUR DE L'ENFANT A DIEU (1)

     

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

     

    Soyez Remplis du Saint-Esprit (1)Enseignante par métier, Linda Clément a plus de 25 ans de ministère auprès des enfants et d'accompagnement auprès de personnes de tous âges. Elle a une passion pour montrer comment capter les communications diverses du Seigneur en vivant dans Sa présence d'amour tous les jours…afin de devenir un instrument de Sa puissance pour les autres au travers de conversions, de guérisons et de délivrances. Elle fait partie de l’équipe de Monos-Connexion à Paris depuis plusieurs années.

    L’équipe de Monos-Connexion tient à remercier très chaleureusement Rima Surville pour la traduction de l'article de Linda. 

     

    CONSTRUIRE DES PONTS ENTRE DIEU ET LES ENFANTS

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

     

    Nous connaissons tous la théologie : Dieu est omniprésent.

    Mais son amour et sa puissance règnent-ils réellement dans vos classes ? C’est un endroit joyeux où les enfants trouvent des ponts pour entrer dans une intimité profonde et sincère avec Lui ?

    Même si j’ai vu beaucoup de bonnes choses se produire pendant de nombreuses années entant que coordinatrice et monitrice de l’école du dimanche, j’ai commencé à réaliser que je ne pouvais pas dire que beaucoup d’enfants expérimentaient vraiment le Seigneur d’une façon profonde et transformante.

    Ils connaissaient beaucoup sur Lui, mais est-ce qu’ils le connaissaient ? Petit à petit, je suis devenue désespérée et fatiguée ! Puis en 2009, Dieu se révéla.

    Dans cet article en 2 parties, basé sur mon enseignement de novembre 2017 pour la Matinée Monos-Connexion, je veux vous parler de ces ponts que j’ai appris à construire pendant des années qui conduisent les enfants dans une connexion profonde avec le cœur de Dieu.

     

    LE PONT CRUCIAL - SOIS FERVENT ! RESTE FERVENT !

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

    Image : Creation Swap

    Après 16 ans d’enseignement, ma fatigue et mon désespoir sont devenus si grands qu’un dimanche un jeune ami, cher Olivier, m’a pris à part. "Tu dois être tellement découragée et fatiguée !", dit-il, les yeux remplis d’inquiétude et de compassion. Il connaissait mon désir de voir un réveil pour les enfants et l’église.

    Je pouvais à peine contenir mes larmes. J’avais vu tellement de bonnes choses en tant que coordinatrice : il y avait de l’amour parmi nous tous, chaque année il y avait des enfants qui se faisaient baptiser, les parents étaient contents de notre programme bien organisé. Mais pourtant, mon cœur devenait sec tel une plante fanée quand je voyais mes plus jeunes enfants perdre leur ferveur dès l’âge de 10 ans. Je voulais voir tous nos enfants grandir dans une relation intime et remplie d’amour pour le Seigneur mais pourquoi cela n’arrivait-il pas souvent ? Qu’est-ce que j’avais besoin de comprendre pour que cela arrive ?

    Ensuite la même année, Dieu fit quelque chose une nuit qui changea ma vie pour toujours dans ma relation avec lui et avec tout le monde autour de moi. Je n’arrivais pas à dormir à cause d’une terrible migraine, douleur que j’ai connue presque toute ma vie. Rien n’a jamais bien fonctionné pour m’en débarrasser, surtout cette nuit-là ! Après plusieurs heures de douleur, une voix intérieure a percé mes pensées, douce et claire, "Pourquoi ne me demandes-tu pas de te guérir ?"

    J’ai instantanément su que c’était Jésus. Sa question m’a fait réaliser que je ne m’étais pas tournée vers lui pendant des années pour une guérison. J’avais enseigné et cru intellectuellement que Jésus guérit, mais ce n’était pas une réalité active dans ma vie de tous les jours. Je connaissais peu sur ce Jésus présent, qui parlait directement dans mes pensées.

    Avec une seule phrase de repentance se terminant par un cri du cœur "Aide-moi !", mon esprit a été immédiatement rempli d’une couleur bleue céleste, pleine de lumière. Quand j’ai ouvert les yeux, il n’y avait plus aucune trace de douleur que je ressentais quelque secondes plus tôt. C’était en 2008, et je n’ai jamais eu une telle douleur à la tête depuis.

    Maintenant j’avais dans mon cœur un empressement différent, que je voulais expérimenter pour le restant de ma vie. Je voulais être auprès de lui plus que toutes autres choses au monde ! Je voulais sa présence plus que je ne voulais un auditoire grandissant d’enfants ou d’adultes, plus que les programmes organisés, plus que les activités créatives ou de beaux chants ou des jeux que l’on pouvait jouer. Une  ironie  telle que j’étais déterminée à créer un bon programme "pour lui", à faire tant de chose "pour lui", mais j’étais rarement avec lui en communion réelle. Il était mon patron distant, mais pas mon meilleur ami si proche ! J’étais clairement passée à côté de ce qui lui était cher. Ce que je voyais en mes enfants, c’était le reflet du miroir de mon cœur : je connaissais des choses sur lui, mais je ne connaissais pas vraiment son cœur comme un meilleur ami le connaîtrait.

    Depuis ce temps, j’ai appris à vraiment le connaitre ! J’ai physiquement expérimenté son amour pour moi, qui transforma mon cœur en un cœur profondément croyant. Avec cela est également venu un feu pour voir les enfants guéris et délivrés, d’apprendre à œuvrer dans son Royaume là où tout est possible. À ce jour même, je continue à voir des miracles de guérison, de délivrance, et de salut parmi les enfants et les adultes qu’il a mis dans ma vie.

    À quel point votre cœur expérimente-il cet empressement pour connaitre Dieu vraiment ? Quand vous commencerez à entrer profondément dans son amour, vous verrez l’effet sur vos enfants et ceux qui vous entourent ! Votre temps avec eux va changer. Vos yeux et oreilles spirituels seront plus à l’écoute de sa directive, votre cœur battra vraiment avec le sien. Vous deviendrez ses bras, ses yeux, ses mains pour ceux qu’il a choisi. Le voyez-vous guérissant les corps et les cœurs de vos enfants ? Est-il vraiment libre d’agir malgré la leçon planifiée ? Peut-il avoir une connexion profonde avec ses enfants dans ce que vous avez planifié ?

    Ce sont là les questions qu’il m’a posées pendant l’année après ma guérison.  Comme je cherchais des réponses, ma façon d’enseigner changea car mes priorités se sont alignées avec les siennes. Je veux partager avec vous à quoi cela ressemblait. Les leçons que j’ai écrites et les expériences que j’ai vécues pendant des années, sont devenues la fondation pour le programme que j’ai écrit pour un orphelinat en Inde, où notre équipe a expérimenté une effusion époustouflante de l’amour de Dieu.

    Mais souvenez-vous : Votre désir fervent de connaitre vraiment Dieu est un pont crucial si vous voulez voir vos enfants se connecter réellement avec le cœur de Dieu.

     

    L'AMOUR DE DIEU S’EXPÉRIMENTE DANS SA PRÉSENCE

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

    Je considère tout programme ou leçon que j’écris comme une maison dans laquelle Dieu viendra habiter. Une maison joyeuse où il peut être libre d’être Dieu, accueilli par des cœurs croyants qui lui donneraient de la place et du temps afin qu’il puisse tout simplement aimer ses enfants. Au fil des années, j’avais beaucoup parlé de Dieu aux enfants plutôt que de proposer des moyens concrets de les laisser voir, entendre, sentir et ressentir qui il est.

    L’automne dernier, j’ai écrit un programme pour un orphelinat en Inde où j’étais partie pour une mission de deux semaines avec une petite équipe française. J’y étais déjà allée et j’étais ravie de me reconnecter avec tout le monde. Nous croyions tous à une puissante effusion de l’amour de Dieu. Avant et pendant toute la mission, nous avons tous été portés par des intercesseurs. Avez-vous des intercesseurs spécialement désignés pour votre équipe ? C’est un besoin non négociable, et si souvent négligé dans notre travail avec les enfants. Il y a un combat féroce dans les lieux célestes pour nos petits, alors nos moyens de combats doivent correspondre à cette réalité. La bataille ne sera pas gagnée sans l’intercession de cœurs croyants. L’ennemi essaiera toujours d’empêcher une génération d’enfants d’expérimenter profondément l’amour de Dieu. Ces enfants-là transforment le monde !

    Le but du programme était simple : Saint Esprit, soit le bienvenu, viens manifester ton amour et ta puissance sur le personnel, les moniteurs et les enfants ! Notre équipe avait une seule vision : camper devant la présence du Seigneur, créer des rassemblements pour chaque groupe d’âges où Dieu pourrait être Dieu - guérir, délivrer, sauver et répandre son amour. Il était libre d’agir comme il le voulait. Nous le voulions lui, pas seulement un programme bien organisé et sympa !

    Une telle unité d’équipe est vitale pour cette vision !

    Notre équipe a été aussi entièrement engagée à agir avec maturité dans nos relations. Il n’y avait pas de place pour l’égo ou des disputes, mais seulement pour le pardon immédiat et la volonté de placer les autres en avant. Je crois que c’était un pont important qui permettait de démontrer l’amour de Dieu au travers de nous, qui créait des ponts pour que les enfants en veuillent de ce Dieu que nous représentons. Nous attristons le Saint Esprit en péchant dans nos attitudes, notre caractère et nos actes. Nous pouvons  endommager ou nourrir le désir d’un enfant de s’approcher de ce Dieu  au travers de ce que reflète notre caractère. 

     

    L'AMOUR DE DIEU BRILLE A TRAVERS VOUS

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

     

    Le programme est focalisé sur trois (3) vérités :

    • Dieu veut devenir votre ami.
    • L’amour de Dieu peut être vu, entendu et ressenti.
    • Jésus est la porte vers Dieu. Vous pouvez faire ce que Jésus a fait par son Saint-Esprit.

    J’ai suivi une structure simple et flexible que j’avais utilisée en France dans laquelle Dieu régnait librement. Je planifie mon programme d’avance avec la directive du Seigneur pour un thème d’enseignement. Je prépare des illustrations, des versets, des aides-visuelles et d’autres activités, mais lorsque je suis avec les enfants, je cherche à suivre les instructions du Seigneur, prête à changer l’ordre ou l’objectif des activités si le Saint-Esprit me demande de le faire. Chaque aspect du programme doit répondre à ce que je sens que l’Esprit Saint est en train de faire pendant notre temps ensemble. Je me suis souvent arrêtée pour une guérison, puis j’enseigne dessus. J’inclus toujours dans les programmes des temps d’attente, durant lesquels on peut simplement fermer les yeux et tourner nos pensées vers le Saint-Esprit, en s’ouvrant à tout ce qu’il veut nous communiquer. Cela pourrait être un moment où nous posons des questions à Dieu et écoutons ses réponses. Parfois j’ai besoin de suivre ce moment de communion avec une explication sur les différentes façons dont Dieu communique avec nous. Je pourrais aussi recevoir des paroles de connaissance pour un des enfants.

    Ce jour-là, le programme du jour ressemblait à ceci : J’ai commencé par une leçon d’objet, qui montrait les différents aspects de l’amour de Dieu, en faisant une petite mise en scène avec quelques enfants. Ensuite, nous avons  raconté deux histoires de la Bible sur le même thème, dans lesquelles tous les enfants (Oui, tous les 200 !) avaient un rôle actif. Après cela nous avons continué avec un temps de chant et de danse (un moment fort de joie pour tout le monde), et ensuite une déclaration (avec des gestes) du Psaumes 139 :1-6. Très simple ! Dans l’après-midi nous avons proposé différents ponts de connexion : des ateliers prophétiques où, à travers l’art, la prière d’écoute, la danse et le chant, les enfants pouvaient se connecter avec Dieu.

    Vu que nous étions engagés à camper devant de la présence de Dieu, j’avais laissé le temps ouvert après les histoires et les chants, pour passer un moment dans sa présence, les yeux fermés, cherchant son cœur. J’avais écrit cela d’une manière spécifiquement guidée et cela peut être une bonne chose, mais à cette occasion il s’est avéré tout à fait inutile.

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

    Nos moyens étaient parfaits pour que Dieu règne : la vieille sono fonctionnait à peine, il faisait 40 degrés alors que 200 enfants étaient assis patiemment sur le sol en béton !! Nous comptions sur un personnel local inexpérimenté pour nous aider à accompagner les enfants qui apprenaient à être à l’écoute de Dieu, quelque chose que les membres du personnel apprenaient à faire eux-mêmes pendant cette semaine. Les ateliers de l’après-midi se tenaient dans des salles rudimentaires, l’une avec des rangées de bureaux d’écoliers datant de plusieurs décennies, et dans une autre pièce que nous utilisions pour la prière et la guérison avec les nombreux enfants qui affluaient pour recevoir de la part du Père, on avait le sentiment d’étouffer car il n’y avait pas de fenêtres. Le Saint Esprit allait nous montrer que, quand Dieu est libre d’agir au milieu d’un rassemblement de croyants avec des cœurs fervents, nous n’avons pas besoin de grande chose d’autre !

    Chaque matin tous les enfants, le personnel et les enseignants arrivaient et nous étions là pour donner beaucoup de câlins, de sourires, et un accueil digne du Royaume de Dieu. Je ne peux pas vous dire à quel point c’est vitale ! Le cœur d’un enfant saisit l’amour avec ferveur : s’il peut ressentir l’amour à travers votre câlin, il peut mieux expérimenter l’amour de Dieu. Nous sommes vraiment les yeux, les oreilles, les mains et les bras de Dieu. Mon sourire est le sien !

    Une fois assis, voici ce que j’ai aimé déclarer :

    "Je vois que les enfants sont là, tous les 200 ! Bravo ! Bienvenue ! Je vois les membres du personnel, les enseignants – une quarantaine de cœurs dévoués ! Merci ! Je vois et j’accueille mon aimable équipe. Je vous souhaite à tous le bienvenu et je suis heureuse de vous voir. Mais vous savez-quoi ? Vous n’êtes pas ce qui m’importe le plus. Je veux que Dieu soit là parmi nous ! Je veux qu’il sache qu’il est le bienvenu. Pouvez-vous crié avec moi,

    "Dieu tu es le bienvenu, je veux que tout ce que nous faisons te fasse plaisir. Viens parmi nous, danse, chante, et touche nos cœurs !"

    Et voilà ! Un moment de connexion ! On a tous été envahis de la vie !

    Ensuite en parlant de l’histoire de la création, j’ai montré que même si Dieu en tant que Roi et Créateur avait tout l’univers pout lui seul, il est également un Père dont le cœur est tellement grand qu’il veut des billions d’enfants. Le cœur extravagant d’un Père ! En plus, bien qu’il soit Créateur, Roi, et Père, il est aussi Ami. 

    Pour parler de l’amour de Dieu, notre ami, j’ai utilisé une leçon inspirée de l’Esprit du programme de Mike et Marilyn Seth "Enfants porteur du Royaume" (https://kidsinhispresence.com). J’ai placé une grande couronne sur la tête d’un enfant pour qu’il joue le rôle de Dieu. En utilisant différents objets comme symboles, j’ai expliqué que l’amour de Dieu pourvoit à tous nos besoins, il apporte la paix, il protège, il pardonne, et il guérit. "Dieu" (l’enfant qui joué ce rôle) démontra chaque aspect de son amour en choisissant des enfants du groupe pour venir recevoir de sa part. D’autres enfants du groupe de lecture biblique que j’avais constitué avant le programme, ont commencé à lire les versets correspondants en télugu (télougou), leur langue natale.

     

    L'AMOUR DE DIEU GUÉRIT 

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

    Image

    Lorsque j’ai expliqué que l’amour de Dieu est démontré quand il nous guérit, au lieu d’utiliser un objet symbolique, j’ai demandé à un enfant de s’approcher qui  besoin d’être guéri d’une douleur n’importe où dans son corps, quelque chose de mesurable que nous pouvions savoir immédiatement si elle était partie à la suite de notre prière.

    Pourquoi faire cela devant tout le monde ? Et si le garçon n’était pas guéri ? Sans la foi qui est décrit dans Hébreux 11.1 "une démonstration de celles qu’on ne voit pas", il est impossible de plaire à Dieu. Pendant des années j’ai cru intellectuellement que Dieu guérit, mais maintenant je comprends que la foi authentique est obéissante. Quand j’impose les mains aux étrangers dans les rues ou un membre non-croyant d’une famille, ou d’un voisin sceptique, je prends des risques par simple obéissance à faire ce que Jésus nous a demandés et nous sommes équipés pour le faire. Dieu me rencontre là : il met du courage dans mon cœur chaque fois que je démontre son amour. Le Royaume, ce n’est pas que des paroles mais de la puissance !

    Dans le prochain article, je vais partager ce qui est arrivé au garçon timide qui s’est approché pour la guérison de son genou. Je vais également parler des ponts qui nous connectent au cœur de Dieu.


     MATINÉE MONOS-CONNEXION

    Matinée spéciale pour parents et ministères parmi les enfants

    Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (1)

    SAMEDI 7 AVRIL 2018

    9h30 à 12h30

    Eglise Foi, Espérance et Amour

    30 rue des Vinaigriers

    75010 Paris

    (Métro : J. Bonsergent)

    Thème : " Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu (2) " 

    Linda continuera son enseignement sur l'importance d'aider l'enfant à vivre des expériences réelles et profondes de l'amour du Père. 

    Vous trouverez toutes les informations concernant cette matinée ICI.

    Date limite d'inscription :  3 Avril 2018

    RSVP auprès de Wendy au 06 22 49 70 41

    ou par e-mail (cliquer sur le lien)

    Cette matinée est pour vous !

    Venez avec votre équipe de moniteurs pour être motivés, inspirés et encouragés dans la présence du Seigneur !

    Merci de nous aider à faire connaître cet événement en invitant vos amis moniteurs/monitrices par tous les moyens possibles (Facebook, SMS, email, etc.)

     

     

    Nous Suivre 

    Contact

    Nous Suivre 

    Facebook 

    Nous Suivre

    Pinterest

     

    Vous aimerez aussi :

    Matinée Monos-Connexion : 7 Avril 2018Connecter le Cœur de l'Enfant à Dieu

     

     

     

     

     

     

     

     

    « De la CRECHE à la CROIX - Lecture et Prière (4)De la CRÈCHE à la CROIX - Lecture et Prière (5A) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    alex
    Vendredi 23 Mars à 21:34

    Hâte de lire la suite...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :